Les projets européens dans l’Entre-deux guerre

Default 2000 x 600
Avec ses millions de morts et les destructions qu’elle a causées, la Grande Guerre a été un traumatisme majeur pour les populations européennes. Ce sera la dernière dit-on, la « Der des Ders ».

1914: La « Der des Ders »

De nombreux hommes et femmes de milieux très divers sont hantés par le cauchemar qu’une guerre éclate à nouveau. Ils sont également conscients du déclin du continent face aux États-Unis et à la Russie, notamment. De ce fait, ils tentent de poser les bases d’une coopération européenne. Celle-ci devrait être capable de garantir une paix durable entre les anciens belligérants.

Ainsi, différents projets émergent. Allant de la simple coopération à des unions plus étroites, tant dans les domaines économiques que politiques, en particulier à partir de 1924 avec le plan Dawes, les accords de Locarno ou le Comité français de coopération européenne.

7 octobre 1925 : à Locarno, la délégation française. De gauche à droite: MM. Fromageot, Briand, Berthelot.
7 octobre 1925 : à Locarno, la délégation française. De gauche à droite: MM. Fromageot, Briand, Berthelot.
Sommet sur l'entente franco-allemande à Lugano. A partir de la gauche : Austen Chamberlain, Gustav Stresemann, Aristide Briand.
Sommet sur l’entente franco-allemande à Lugano. A partir de la gauche : Austen Chamberlain, Gustav Stresemann, Aristide Briand.

Et plus d'informations...

Retour à tous les sujets