Tableau de la Croix du Feu au Bastogne War Museum

Default Anecdotes
L'art de la récup et une leçon d'histoire.

Réalisé avec des timbres de ravitaillement édités jusqu’en 1948, ce petit tableau représente une « Croix du Feu ». Cette décoration militaire belge était décernée aux vétérans, combattants ou civils; survivants du Front de la Première Guerre mondiale.

A l’avers de la croix apparaissent des symboles. Un casque belge est posé sur une baïonnette, tandis qu’à l’arrière, un obusier se dresse sur une colline. Au sommet de la médaille, le soleil traverse les nuages. Des branches de laurier entourent la représentation. Au-dessus du tableau, une tête de mort évoque le sacrifice des soldats belges tombés durant 14-18. Par la suite, les dates « 1940-1945 » ont été ajoutées pour commémorer les nouvelles victimes du second conflit. La devise « SALUS PATRIAE SUPREMA LEX » (Le salut de la nation est la loi suprême) renforce l’idée d’abnégation consentie par le soldat pour défendre sa patrie.

Ce tableau à forte valeur symbolique récupère les timbres utilisés dès le début de l’Occupation. Très vite, la nourriture manque, et les produits de première nécessité sont rationnés. La population recevait du ministère de l’Agriculture des bordereaux à remplir avec des tickets de ravitaillement. Ces tickets ou timbres étaient échangés dans les magasins contre des denrées de base telles que : pain, viande, sucre, produits laitiers ou encore du tabac. Après la guerre, les tickets de ravitaillement continuent à être utilisés un certain temps pour pourvoir aux besoins de tous les citoyens et assurer le contrôle strict de la circulation des denrées dans un pays en reconstruction. Ici, les timbres estampillés « Mechelen » ont été récupérés dans la région de Malines.

Découvrir d'autres sites de mémoire

Retour à toutes les anedoctes

Partager
votre témoignage

Vous avez des informations sur des événements vécus par votre famille pendant l'un des deux grands conflits mondiaux? En transmettant votre témoignage, vous enrichissez notre rubrique "s'inspirer des héros".

Je témoigne

Suivez la communauté Land of Memory