La grippe espagnole

Soldats serbes atteints par la grippe espagnole et traités à Rotterdam le 5 février 1919.
La grippe espagnole, une épidémie mondiale se propage en 1918 et fait plus de victimes que la guerre elle-même.

Grippe espagnole ou Covid 1918?

En 1918, une épidémie de grippe particulièrement virulente et contagieuse (souche H1N1) se répand sur le monde.  Elle fait près de 50 millions de morts (et jusqu’à 100 millions selon certaines études récentes).  La transmission la plus probable de la maladie viendrait des pigeons voyageurs qui étaient utilisés dans les différentes armées pour communiquer à travers les différents fronts. On finira même par les appeler « les rats volants » car comme les rongeurs, ils sont vecteur de plusieurs maladies.

L’épidémie se répand massivement durant l’hiver 1918-1919 faisant en quelques mois plus de victimes que la guerre elle-même. Soutenue par le développement des transports, la progression du virus est foudroyante. En moins de trois mois, tous les continents sont atteints. Les principales zones touchées sont l’Inde, la Chine et l’Europe. Cette pandémie provoque une prise de conscience mondiale et sera à l’origine de la création du Comité d’hygiène international, qui deviendra l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Malades de la grippe espagnole au camp médical de l'US Army à Aix-les-Bains (France) - 1918.
Malades de la grippe espagnole au camp médical de l’US Army à Aix-les-Bains (France) – 1918.
Femmes portant des masques chirurgicaux durant la grippe espagnole à Brisbane en Australie - 1919.
Femmes portant des masques chirurgicaux durant la grippe espagnole à Brisbane en Australie – 1919.
Soldats serbes atteints par la grippe espagnole et traités à Rotterdam le 5 février 1919
Soldats serbes atteints par la grippe espagnole et traités à Rotterdam le 5 février 1919

Et plus d'informations...

Retour à tous les sujets