Un piano sous les bombardements de Bastogne

Default Anecdotes
Une famille et son piano sortis indemnes de l'Offensive von Rundstedt à Bastogne.

Ce piano droit de la marque Gessler appartenait à Joseph Massart (1907-1986) pianiste, organiste et professeur de musique au Petit Séminaire de Bastogne. Avant la guerre, le musicien a vécu et travaillé en Irlande. Maîtrisant l’anglais, il se met au service de l’État-major américain installé près de chez lui, aujourd’hui le Bastogne Barracks. Son bilinguisme facilitait les relations avec les autorités civiles. Dans ces circonstances, il va faire la connaissance du général McAuliffe. La famille Massart gardera de bons contacts avec le célèbre personnage de la NUTS City, jusqu’au décès de celui-ci en 1975. À chacune de ses visites à Bastogne, le général américain et sa femme venaient partager un repas chez les Massart.

Pendant l’Offensive de décembre 1944, le musicien et sa famille vivent les intenses bombardements de la ville, terrés dans les caves de leur maison. Tout le monde en sortira indemne. Et pourtant, comme le reste de la ville, la maison des Massart est pilonnée. Une sacrée chance. Le piano lui-aussi sortira intact au terme de l’attaque. Jean-Benoît Massart, un des 6 enfants de l’interprète-musicien, a voulu faire don de ce piano pour pérenniser cette histoire. Le piano se trouve aujourd’hui au Bastogne War Museum.

Découvrir d'autres sites de mémoire

Retour à toutes les anedoctes

Partager
votre témoignage

Vous avez des informations sur des événements vécus par votre famille pendant l'un des deux grands conflits mondiaux? En transmettant votre témoignage, vous enrichissez notre rubrique "s'inspirer des héros".

Je témoigne

Suivez la communauté Land of Memory