Villages Détruits

Villages détruits.
Dans le département de la Meuse, la bataille de Verdun a décimé des villages entiers par des pluies d’obus. Seuls leurs quelques vestiges retracent l'histoire de cette bataille sanglante et le souvenir de communes à présent disparues.

Les villages de Verdun

Dans la région de la Meuse, des sentiers balisés arpentent neuf villages fantômes, détruits par les bombardements pendant de la Bataille de Verdun en 1916.

Les villages sont Beaumont-en-Verdunois, Bezonvaux, Cumières-le-Mort-Homme, Douaumont, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes, Vaux-devant-Damloup. Tous situés en “Zone Rouge”, ils ont été rayés de la carte et n’ont jamais été reconstruits. La zone rouge représente 120 000 hectares de champ de bataille en France. À ce jour, la loi interdit les activités dans la zone, en raison de restes de cadavres, munitions et de dégâts physiques majeurs.

Les balises nous emmènent sur les traces des maisons et des lieux publics détruits, à la découverte des activités et des anciens métiers de l’époque. Ainsi ces villages morts sont des symboles où des chapelles et sites commémoratifs laissent une empreinte émouvante. Il est aussi possible de visiter les galeries souterraines.

Aujourd’hui, les villages détruits sont classés monuments historiques. De plus, leurs neuf communes sont toutes adhérentes à la Communauté d’agglomération du Grand Verdun.

Ruines de villages détruits
© Tourisme Grand Verdun

Informations pratiques

Adresse

55100  Douamont Vaux
Pays France
Téléphone 0033 (0)3 29 45 78 40
Retour à tous les sites