Le cimetière militaire américain de Foy-Recogne

Default Anecdotes
Peinture d'un cimetière américain disparu, document d'archive, mais aussi moment d'émotion capturé sur une toile.

À la fin de la Bataille des Ardennes en 1945, un cimetière temporaire est installé à Foy-Recogne pour 2 700 soldats américains, en attendant leur transfert progressif au grand cimetière d’Henri-Chapelle. Aujourd’hui, seul un monument marque encore sa trace. Le cimetière destiné aux 6 800 soldats allemands est toujours en place à quelques pas de là.

Un lieu qui a inspiré Pierre Delcour

Peinture du cimetière temporaire de Foy-Recogne, 1945

En 1945, le peintre Pierre Delcour (1884-1976) réalise sur le vif la représentation de ce cimetière disparu. La guerre vient à peine de se terminer, le sol n’est pas encore recouvert de végétation, des croix blanches numérotées s’alignent à l’infini et soulignent le trop grand nombre de victimes. Sur la deuxième partie du tableau figure le paysage bucolique où s’est implanté le cimetière.

Forêts et prairies apparaissent sous un grand ciel bleu parsemé de quelques nuages. L’ensemble nous évoque la paix, le silence et peut-être la résurgence de la vie sur la mort.

Découvrir d'autres sites de mémoire

Retour à toutes les anedoctes

Partager
votre témoignage

Vous avez des informations sur des événements vécus par votre famille pendant l'un des deux grands conflits mondiaux? En transmettant votre témoignage, vous enrichissez notre rubrique "s'inspirer des héros".

Je témoigne

Suivez la communauté Land of Memory