Mémorial Interallié de Cointe

Le Mémorial Interallié de Cointe.
Mémorial civil et religieux à la fois, il s'agit d'un monument unique en Belgique et le seul hommage interallié. Une merveille architecturale et historique offerte par les Alliés à la ville de Liège, qui rend hommage aux résistants et soldats de la Première Guerre mondiale.

Unique au monde, un hommage commun pour les résistants et soldats liégeois

Vue sur le Mémorial Interallié de Cointe.
© Province de Liège

Le Mémorial Interallié de Cointe, qui surplombe la ville de Liège, rend hommage à la résistance belge. Et plus particulièrement celle des Liégeois de la Position Fortifiée pendant la Première Guerre mondiale. Elle est la première ville à s’opposer aux envahisseurs en 1914, et à dévoiler aux yeux du monde la force de frappe meurtrière des nouvelles armes allemandes. C’est pour cette raison que la Fondation internationale des Anciens Combattants de 1914-18 a choisi Liège comme lieu d’édification publique des pays alliés en 1925.

Les travaux commencent en 1928 selon les plans de l’architecte anversois Joseph Smolderen et s’arrêtent inachevés en 1935. L’édifice religieux est béni et consacré au Sacré-Coeur en 1936. Le Monument civil fut lui, inauguré le 20 juillet 1937 en présence du Roi Léopold III.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les bombardements touchent durement le site. Il devient la propriété de l’État belge en 1949. Des travaux de restauration se sont terminés en 1968. Ensuite, le 20 novembre de cette même année, le Roi Baudouin Ier procéda a une nouvelle inauguration.

Le Mémorial est constitué d’un édifice religieux, l’Église du Sacré-Coeur, souvent appelé « basilique ». Mais également d’un édifice civil: la tour du Mémorial Interallié. Au sein du mémorial civil et aux alentours, se trouvent plusieurs monuments que les nations alliées ont offerts à Liège. Il s’agit d’un mémorial unique en Belgique, car il est le seul à associer civil et religieux au sein d’un même lieu de mémoire. Il abrite des œuvres et monuments offerts par plusieurs pays (la France, l’Espagne, la Roumanie, l’Italie, la Grèce, la Pologne, la Russie ou encore le Royaume-Uni).

Toutefois, le Mémorial de Cointe représente surtout pour la première fois dans l’histoire un hommage collectif et simultané de l’ensemble des Alliés de la Première Guerre mondiale.

Fait intéressant, la présence de l’Espagne s’explique non pas pour sa participation active aux combats (le pays est resté neutre), mais pour son aide lors des ravitaillements. Il s’agit du premier monument de l’histoire à avoir été offert à un pays par plusieurs autres, en reconnaissance de la bravoure des soldats de Liège lors de l’offensive allemande.

Monument interallié, vue aérienne.
© Province de Liège

Le monument est visitable en groupe que sur demande, la plupart de l’année. Il est cependant ouvert à tous durant le week-end de la Pentecôte, pour la fête nationale et pour les journées du Patrimoine. À cette occasion, il est possible de voir l’intérieur du mémorial. On peut y admirer les diverses sculptures qui témoignent de la gratitude de chaque pays. On peut également grimper à son sommet pour profiter d’une vue imprenable sur la Cité Ardente.

A la découverte d'autres sujets

Informations pratiques

Adresse
Rue des Hirondelles
4000 Liège
Pays Belgique
Téléphone 00 32 (0)4 252 23 76
Retour à tous les sites