Monument National de la Grève

Monument national de la grève à Wiltz.
Le Monument National de la Grève est pièce unique d’architecture. Inaugurée le 30 septembre 1956 à Wiltz, il est réalisé en hommage aux victimes de la grève générale ayant commencé en 1942.

Une pièce unique d’architecture

Vue sur le monument de la Grève à Wiltz.
© Visit Eislek

En 1942, un mouvement de grèves s’installe au Luxembourg suite à l’annonce de l’obligation militaire. Les Allemands réagissent très violemment, 21 personnes sont tuées. Dans la ville de Wiltz, au début de l’année 1949, le ministre de l’Intérieur Eugène Schaus décide de rendre hommage aux victimes de la grève.

Ainsi, il fait ériger un monument en majorité financé par les dons de l’Œuvre du monument de la grève. La première pierre à l’édifice est un phare de 23m de haut, installé en 1954.

Ensuite, la réalisation du monument est confiée à l’architecte Roger Wercollier. Il dessine alors l’ensemble des plans. Avec l’aide de son frère Lucien Wercollier, sculpteur renommé, ils créent quatre bas-reliefs en marbre. Ceux-ci représentent la lutte entre le David biblique (le Luxembourg) et le Goliath tout-puissant (l’Allemagne nazie), ainsi que l’exécution des prisonniers de la grève.

Enfin, Lucien Wercollier imagine deux autres bas-reliefs pour la crypte du monument. Ces bas-reliefs en marbre y font figurer un arbre de vie et de mort du martyr Saint Sébastien. Ces œuvres sont des hommages à la souffrance des résistants.

L'entrée du Monument national de la Grève.
© Visit Eislek

A la découverte d'autres sujets

Informations pratiques

Adresse
Rue du 31-Août-1942, 15
9516 Wiltz
Pays Luxembourg
Téléphone 00 352 95 74 44
Retour à tous les sites