La Bataille des frontières

Default 2000 x 600
La Bataille des Frontières est l'un des premiers combats de la Première Guerre mondiale. Connue pour avoir été très sanglante, elle désigne les affrontements des troupes allemandes et françaises le long des frontières franco-belges et franco-allemandes.

Affrontements acharnés entre allemands et français

Après la prise de la Position Fortifiée de Liège le 16 août 1914, les troupes du Kaiser s’engagent dans les vallées de la Sambre et de la Meuse, entre Dinant et Charleroi, et au nord du sillon Sambre et Meuse. Ensuite, fin août, le centre des opérations sur le front de l’Ouest se déplace vers la frontière franco-belge. C’est la « Bataille des Frontières ».

Retranchée sur les hauteurs de la Sambre, la 5ème armée française tente de bloquer les assauts de l’ennemi. En même temps, les 3e et 4e armées en Lorraine et en Ardenne rencontrent les Allemands. 15 batailles sanglantes ont lieu de Mercy à Maissin.

Le 22 août, dans la province belge du Luxembourg, on estime qu’en un seul jour, du côté français comme allemands, 67 508 soldats sont mis hors de combat. En plus, on compte une perte de près 1000 civiles.

Après la défaite dans les Ardennes et le franchissement de la Meuse par les Allemands à Dinant, l’armée française doit battre en retraite. Un mouvement de recul qui s’arrêtera 300 km plus au sud sur les bords de la Marne.

Découvrir d'autres sites de mémoire

Et plus d'informations...

 

Retour à tous les sujets