Les 16 forts de la Position Fortifiée de Liège

Default 2000 x 600
Sur la route du tourisme de mémoire des deux grandes Guerres mondiales, les 16 forts de Liège sont incontournables. Cet ensemble constitue la Position Fortifiée de Liège, première barrière des Alliés contre les troupes ennemies. En témoignage de la reconnaissance de l'effort et du sacrifice de ses troupes, Liège est la première ville belge à recevoir la Légion d'honneur hors de France.

Les forts de Liège : une ceinture bétonnée entourant la ville

La Position Fortifiée de Liège (P.F.L.) ce sont 12 forts entourant cette cité en 1914 puis 16 en 1940. Ils sont lourdement armés, bétonnés et partiellement enterrés. Par leur distance stratégique, ils se protègent les uns les autres, la ville elle-même de Liège, et ses principaux ponts.

La résistance héroïque des forces belges au sein de la P.F.L. au début de la guerre 14-18 (du 4 au 16 août 1914) a joué un rôle décisif dans le début du conflit. Elle a en effet permit aux troupes françaises de s’organiser alors que les forts étaient violemment pilonnés par les premiers tirs de la Grosse Bertha. En souvenir de ce fait d’armes, Liège fut la première ville, hors de France, à recevoir la Légion d’honneur française. En plus, en témoignage de ce courage, elle accueille un symbole unique : le Mémorial interallié. Lors de la Deuxième Guerre mondiale la ceinture des forts de Liège continuera sa mission au prix du sang de nombreux soldats.

En dernier hommage, Paris débaptise le café viennois évoquant l’ennemi, pour lui donner le nom de café liégeois… connu et bu partout sur les terrasses de la Cité ardente!

Découvrir d'autres sites de mémoire

Et plus d'informations...

Retour à tous les sujets