Une aide internationale

Default Anecdotes
Pour l'armée américaine, l'utilisation du langage Navajo des Native Americans pour ses code talker a été décisif.
Photo du talker navajo

La diversité d’origines au sein de l’armée américaine a constitué un atout stratégique majeur. Notamment, l’intervention des Native Americans pendant la Seconde Guerre mondiale a été particulièrement précieuse. Grâce à leur dialecte totalement incompréhensible par le camp adverse, aucune écoute espionne n’était possible. Le roman Code Talker: A Novel About the Navajo Marines of World War, écrit par Joseph Bruchac, raconte l’histoire de Ned Begay, un jeune homme navajo qui intègre les rangs des code talkers de l’US Army.

On notera également la présence de la tombe de Freddie Stowers dans le Cimetière Américain de Romagne-sous-Montfaucon, l’un de deux afro-américains qui reçu la Médaille d’honneur lors de la Première Guerre mondiale.

Découvrir d'autres sites de mémoire

Retour à toutes les anedoctes

Partager
votre témoignage

Vous avez des informations sur des événements vécus par votre famille pendant l'un des deux grands conflits mondiaux? En transmettant votre témoignage, vous enrichissez notre rubrique "s'inspirer des héros".

Je témoigne

Suivez la communauté Land of Memory