Les Américains de la grande Guerre en Meuse

Troupes US près de Suippes le 17 juillet 1918
Durant la Première Guerre mondiale, la Meuse a vu le plus grand engagement militaire de l’armée américaine, qui a tenté plusieurs opérations de défense.

Un engagement militaire important 

Tout d’abord, la première opération menée par les Américains est la réduction du Saillant de Saint-Mihiel. Elle a eu lieu du 12 au 16 septembre 1918. 

216 000 ‘Sammies’ (surnom des soldats américains en référence à l’Oncle Sam, allégorie des États-Unis) et 48 000 poilus appuyés par 3 000 pièces d’artillerie, plus de 1 400 avions et 300 chars ont repoussé les 60 000 Allemands et Autrichiens qui occupaient cette partie du front. 

Le succès, réel, a été cependant facilité par le repli de l’armée allemande. Les Sammies ont capturé 15 000 prisonniers, 750 mitrailleuses et 443 canons tout en accusant la perte de 7 000 hommes.

Par la suite, la seconde opération est l’offensive Meuse-Argonne menée du 26 septembre au 11 novembre 1918. 

400 000 soldats américains soutenus par 2 800 canons, 400 chars et plus de 800 avions se sont regroupés contre les positions allemandes établies du massif de l’Argonne à la rive gauche de la Meuse. 

Du fait de la résistance allemande et de problèmes logistiques, la progression américaine reste lente jusqu’à la fin octobre 1918.

Lors de cette opération, l’armée américaine a tout de même perdu 26 000 hommes et près d’une centaine sont blessés.

Soldats US écrivant des messages dans les tranchées de France. 1918.
Soldats US écrivant des messages dans les tranchées de France. 1918.
Unité afro-américaine de l'US Army en marche vers Verdun.
Unité afro-américaine de l’US Army en marche vers Verdun.
Troupes US près de Suippes le 17 juillet 1918.
Troupes US près de Suippes le 17 juillet 1918.

Découvrir d'autres sites de mémoire

Et plus d'informations...

Retour à tous les sujets