La Bataille des Ardennes

Au cœur de la Belgique et du Luxembourg, marchez dans les pas des soldats Alliés à l'hiver 1944. Apprenez-en plus sur les causes et les conséquences de le Bataille des Ardennes, conflit qui fera définitivement basculer l'issue de la guerre.

La durée nécessaire pour effectuer cet itinéraire est estimée à 3 jours.

L’effroi de l’hiver 44-45 et enfin… la Libération

La Bataille des Ardennes est un des événements les plus marquants de la Seconde Guerre mondiale. Six mois après la Normandie, Hitler frappe encore et pour la dernière fois en Ardenne belge et grand-ducale. Le 16 décembre 44, par temps brumeux, l’Allemagne nazie rassemble ses dernières forces. Hitler veut y mener une guerre sans pitié pour atteindre Anvers en 7 jours. Cette période a énormément marqué les esprits par la cruauté des massacres et la violence des combats qui s’y sont produits. Encore aujourd’hui, l’émotion est présente sur le territoire. On honore les soldats, mais aussi les civils qui ont traversé cette épreuve.

Un itinéraire dédié à la mémoire de cette terrible bataille et du siège de Bastogne est mis en place sur le territoire de Land of Memory. Vous pouvez suivre un parcours regroupant différentes visites et activités qui retracent les événements de l’époque. On prend connaissance des faits, des portraits de héros, des souvenirs de civils, de témoignages poignants qui ne laissent pas indifférents. C’est l’occasion idéale pour plonger directement dans les lieux où des faits tragiques se sont déroulés. On ressent l’émotion, on la vit, et on honore les acteurs de cette terrible bataille.

L’Ardenne au cœur du conflit

Notre itinéraire commence par le Luxembourg et le cimetière américain de Hamm puis continue à Wiltz où on visite le musée de la Bataille des Ardennes. Selon vos préférences, vous pouvez réserver un audioguide ou une visite guidée. Poursuivons vers le Schumann’s Eck, un lieu de mémoire qui mêlent conservation d’un site de dures batailles et récits menant à des thématiques actuelles pour sensibiliser les nouvelles générations. On traverse ensuite la frontière belge pour continuer d’en apprendre plus sur la Bataille des Ardennes.

Nœud routier qu’il faut gagner coûte que coûte, Bastogne constitue une étape clef et un symbole pour les nazis. Le 17 décembre, la 101e Airborne est envoyée de Reims, sur le théâtre des opérations à Bastogne. Avec à sa tête le général McAuliffe, les unités américaines résistent aux assauts allemands. Il réalise cet exploit malgré le manque de matériel, de munitions, de vivres et d’équipement médical. Rapidement encerclés dès le 21, une délégation allemande réclame la reddition américaine. « Nuts », juron américain que McAuliffe avait l’habitude d’employer, sera la seule réponse du général aux émissaires ennemis.. Chance pour les Alliés, le ciel enfin s’éclaircit et permet le ravitaillement de la ville par les airs. Mais drame aussi lorsque les avions bombardent sans faire de cadeau ni aux soldats ni aux civils. La population doit se réfugier dans les caves et les abris. Un traumatisme qui marque la ville encore aujourd’hui. St-Vith, Malmedy, La Roche et Houffalize subiront le même sort tragique. Enfin, le 26 décembre, le bouillant général Patton brisera l’encerclement de Bastogne. La Belgique reconnaissante érigera le Mémorial du Mardasson en hommage aux libérateurs sur la colline bastognarde. A côté, le Bastogne War Museum construit récemment , accueillir des publics diversifiés et bientôt des classes de citoyenneté. Le 101st Airborne Museum, à quelques pas de la place McAuliffe, retrace la Bataille de Bastogne avec des dioramas très réalistes. A La Roche, si les unités américaines ne sont pas oubliées, le rôle moins connu joué par les troupes britanniques est évoqué.

Les Américains pendant la Bataille des Ardennes

En Province de Liège, le December 44 Historical Museum vous époustouflera par son atmosphère autant que le Baugnez 44 par sa scénographie moderne et ses explications sur l’un des plus terribles massacres commis cet hiver là et qui furent nombreux dans cette province. Des films d’époque vous y attendent de même qu’un char Tiger parfaitement restauré. Dans la ville de Malmedy découvrez l‘US War Memorial ainsi que les cinq émouvantes stèles dédiés aux victimes civiles des bombardements de décembre 1944. Continuez ensuite par l‘US Wereth Memorial qui est sur votre route et qui nous rappelle le massacre trop souvent oublié dont 11 soldats afro-américains furent victimes. Enfin, passez par le Cimetière américain Henri-Chapelle où l’on peut réserver une visite guidée gratuite! Puis terminez votre parcours trois kilomètres plus loin, par le Remember Museum 39-45. Là, les souvenirs de Marcel vous attendent et vous seront racontés par lui-même. Via ce témoin âgé de 12 ans durant la guerre, c’est des larmes de rires et de tristesse assurés.

En résumé

Jour 1 :

Jour 2 :

Jour 3 :

Découvrir d'autres sites de mémoire

TEST

Informations pratiques

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la liste de nos partenaires.
Pour en apprendre plus sur la Bataille des Ardennes, cliquez ici.

Vos guides

portrait-manga
Anne-Marie Guidelle Conseillère en patrimoine +32 000 00 00 00 email@guide.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed ullamcorper vestibulum ipsum. Sed eget dui non ante consequat malesuada non vitae ante. Phasellus ac quam orci. Proin sit amet risus id nunc lacinia fringilla quis id eros.

En détail

Territoires Belgique Luxembourg
Distance 200 - 250 km
Retour à tous les itinéraires